Université Stendhal MSH-alpes : Maison des Sciences de l'Homme CNRS

Résumés Gaia - Numéro 3

Le cercle des douze étapes du voyage d'Ulysse aux confins du monde

Alessandra Lukinovich (Université de Genève)

Le voyage d'Ulysse aux confins du monde s'articule en douze étapes. Le poète de l'Odyssée a librement déterminé le nombre et l'ordre de succession de ces étapes. Il en aurait même inventé certaines en élaborant la tradition de manière originale. L'inscription des douze étapes sur un cercle dans leur ordre de succession dégage la structure rythmique complexe du récit et donc la logique de l'arrangement homérique du nostos d'Ulysse. Le détail des épisodes instaure un réseau d'analogies et d'oppositions qui se joue entre les étapes. A partir de la Nékyia (sixième étape), Ulysse se trouve affronter une sorte de "retour dans le retour". Les six dernières étapes ont une relation de correspondance avec les six premières.

Ulysses' journey to the edge of the world takes place in twelve stages. The poet of the Odyssey freely established the number and sequential order of these stages. He might even have invented some of them by rethinking tradition in an original way. The inscription of the twelve stages on a circle in their sequential order brings out the complex rhythmic structure of the narrative and, therefore, the logic of the Homeric arrangement of "Ulysses' nostos". The particulars of the episodes institute a network of analogies and oppositions happening between the stages. It is interesting to note that there is a correlation between the last six stages and the first six.

Roi et tyran dans l'imaginaire grec archaïque

Martin Steinrück (Universitéde Lausanne)

Wenn man voraussetzt, dass die Paronomasien einer Sprache auch die Vorstellungswelt der entsprechenden Kulturspiegelt, dann kann man aus den Wortspiel zwischen lâas, "Stein" und laós, "Volk" einerseits und zwischen dêmos, "Volk,Territorium",und demós, "Fett" anderseits eine ökonomisch-politische Ideologie herauslesen, die sich in einigen Legenden und Ritenbestätigt. In diesem System erscheint der Basileús alszwar parasitärer, aber im virtuel-religiösen System wichtiger Produzent ohne Ackerland.Das Wort túrannos scheint dagegeneher mit Herrschernassoziiert zu werden, welche aus der ideologische Schwäche des Basileús lernen und sich als reelle Wohltäter des Ackerlandes und des Volkesvorstellen.

If puns of a given culturereflectits "imaginaire", then the Greekpuns on lâas, "stone", and laós, "people" oron dêmo,s "people, territory" and demós, "fat" might be interpreted in terms of an economic or political system. That interpretation can be confirmed by some legends and rites. With in this system, a basileús would be a parasite though religiously necessary producer without reall and to produce. Rulers named túrannoi seem to take advantage from this lack of royal popularity and to represent thems elves as real rather than magic hel pers of the people and of agriculture.

Fiction poétique et réalité historique à propos du Péande Liménios

Maria Vamvouri (Université de Lausanne)

L'article se penche sur le Péan de Liménios, un hymne peu étudié jusqu'à présent, qui fut chanté à Delphes lors de la Pythaïde athénienne de 128 – 127 a v .J-C. Il a pour but de dégager la structure argumentative et la fonction pragmatique de la composition. L'analyse porte sur la partie narrative du Péan qui raconte des épisodes importants de la "biographie" d'Apollon. D'un côté, cette partie sert d'argument pour l'accomplissement par le dieu des requêtes formulées dans la dernière partie de la composition. De l'autre, elle reflète et milite en faveur des aspirations politiques de ceux qui ont chanté le Péan. Cette partie réalise en effet au niveau textuel l'objectif de la Pythaïde athénienne qui était d'instaurer un lien entre Athènes et Delphes et de souligner dans le sanctuaire panhellénique l'éclat de la cité qu'elle représentait.

The article treats the argumentative structure and explores the pragmatic function of Limenius'PaeantoApollo, a hymn which has drawn little attention from scholars.This paean wassung at Delphiduring the Athenian Pythaïd sof 128-127B.C. Specifically,the analysis focuses on the Paean's narrative part which recounts important episodes of Apollo's "biography". On the one hand, this part argues to persuade the god to fulfill the prayer formulated at the composition. On the other hand, it expresses and sustains the political aspirations of the performers. Indeed, it elucidates at the textual level the purpose of the Athenian Pythaïd which was to establish a relationship between Delphi and Athens and to stress the excellence of the latter.

Dion de Pruse lecteur d'Homère

Pierre-Alain Drules (Collège de l'Isle d'Abeau / Université Stendhal-Grenoble3)

Homère est d'assez loin le poète le plus cité et commenté dans l'ensemble des discours du conférencier Dion de Pruse (I e r - I I e siècle apr. J.-C.). Mais ces références s'insèrent dans des contextes oratoires ou philosophiques très variés. Tantôt le poète est présenté comme une autorité, surtout lorsque le débat porte sur la culture monarchique ; tantôt sa personne et son texte sont soumis à des critiques ou des tentatives de récupération oratoire lorsque les exigences de l'exhibition sophistique semblent l'autoriser. La parole poétique doit être transmise, certes, mais après un examen attentif, et au prix de certains aménagements. Cependant Dion voit surtout en Homère un précieux auxiliaire pour la pratique de l'édification de masse, et il fait de son œuvre une analyse morale tournée vers le sens de l'efficacité, car le poète utilise à merveille son génie du langage pour la peinture des passions humaines : les meilleurs philosophes de la tradition socratique sont ses émules au point de vue de l'expression et du style.

Homer is by far the most quoted and commented among all the ancient Greekpœts in the whole of Dio of Prusa's discourses.Yet these references are part of multivarious oratorical or philosophical contexts. The poet was either presented as an authority (especially when the debate dealt with monarchical culture) or criticized as a personor in his text, the latter being take nover for oratorical needs, when the practice of sophistic eloquence allowedit. The word of the poet must betrans mitted, but not before an attentives crutiny, and perhaps somere adjustments too. Never the less, Dios awin the work of Homer several precious instances for the masses'edification, and proposed a moral analysis centered on efficiency, because the poet wond rously used his skillin language-making to depict humanpassions. Infact, he emulated the best philosophers in the socratictradition, even froma stylistic point of view.

Élites urbaines et production littéraire en Égypte romaine et byzantine Städtische Eliten und Buchproduktion im römischen und byzantinischen Ägypten.

Herwig Maehler (University College London)

Parmi les vestiges des codices de papyrus des métropoles provinciales d'Egypte remontant à l'Antiquité tardive, certains sont à mettre en relation avec des archives de familles de notables connus de ces villes. A très peu d'exceptions près (Callimaque, Ménandre, Sappho), ils contiennent exclusivement des œuvres qui ont été préservées par transcription au-delà de la période byzantine et jusqu'à l'époque de l'imprimerie. Dans les marges de codices se trouvent plus souvent des gloses, paraphrases et explications qui proviennent de commentaires détaillés. De tels commentaires détachés du texte (hypomnemata) existaient encore au VI e siècle sous forme de codex.
L'étude statistique des fonds papyrologiques de l'Antiquité tardive contenant des œuvres d'auteurs classiques grecs et latins montre une forte régression dans le cours du IV e siècle par rapport aux II e et III e siècles ; cette régression s'accentue encore à partir de l'époque de Justinien : sur un total d'environ 600 fragments de livres de littérature classique de 300 jusqu'à 700 après J.-C., plus des trois quarts furent écrits entre 300 et 500, moins d'un quart au cours des deux siècles suivants. Au contraire, la production de livres chrétiens s'accroît, mais on les trouve dans les monastères plutôt que dans les élites bourgeoises urbaines. Une lettre grecque et une lettre copte donnent un aperçu sur les conditions de production de livres chrétiens.

Von den Restenspätantiker Papyrus codices aus Provinzmetropolen Ägyptens, vorallem Hermupolis und Oxyrhynchos, lassen sich manche mit Urkundenarchiven bekannter Familien in diesen Städten verbinden. Mit ganz wenigen Ausnahmen (Kallimachos, Menander, Sappho) enthalten sie nur solche Werke, die in Abschriften auch nach Konstantinopel gelangten und bis zur Zeit des Buch drucks erhalten blieben. Auf den Rändern von Codices finden sich jetzt häufiger Glossen, Paraphrasen und Erklärungen, die aus ausführlichen Komment aren stammen ; solche vom Text getrennte Kommentare (Hypomnemata) existierten noch im 6.Jahrhundert als Codices.
Die Statistik der Fundespätantiker Papyri mit Werkenderklassischen griechischen und römischen Autorenzeigt ein enstarken Rückgang im Lauf des 4.Jh.,verglichen mit dem 2. und3. Jh. ; dieser Rückgang beschleunigt sich noch seit der Zeit Justinians : über drei Viertel derr und 600 Buchfragmente klassischer Literatur aus der Zeit von 300 bis 700 n. Chr. Wurden zwischen 300 und 500 geschrieben, weniger als ein Viertel in den beiden folgenden Jahrhunderten. Demsteht die Zunahme christlicher Buchproduktion gegenüber, deren Zentren jedoch nicht mehr die bürgerlichen Elitender Städte, sondern vor wiegend die Klöstersind. Ein griechischer und ein koptischer Briefgeben Einblickin die Bedingungen christlicher Buchproduktion.

Le Cheval de Troie - Wooden Horse

Gérard Lambin (Université de Rennes 2)

Une lecture d'inspiration freudienne permet de retrouver une évocation de la condition masculine sous le récit consacré, dans l'Odyssée , IV, 271-289, au Cheval de Troie, et d'expliquer l'invention dudit Cheval.

Freudian reading of Odyssey , IV, 271-289, lets us find under the telling of Wooden Horse an evocation of men's condition, with an explanation of this fiction.

Gaia

Nouveauté

Vous pouvez visiter le journal d'actualités : http://homerica.msh-alpes/wordpress

Site hébergé par http://www.msh-alpes.fr - @homerica - Evolution du site par l'Association Champollion (2011) - Affichage adapté sous Firefox 4