Université Stendhal MSH-alpes : Maison des Sciences de l'Homme CNRS

Les étapes des voyages d'Ulysse

La construction de l'Odyssée et les étapes du voyage

Telle que nous l'avons aujourd'hui (nous éviterons les spéculations de reconstruction d'un texte plus ancien telles qu'on les rencontre dans l'édition de Victor Bérard aux Belles Lettres) l'Odyssée se compose d'un récit à la troisième personne, attribué à "Homère", et d'un long récit à la première personnne que le héros est censé faire aux Phéaciens, de ses voyages depuis la fin de la guerre de Troie jusqu'à l'arrivée dans leur île.

Les étapes du voyage et les moments du récit

Si l'on examine les différents moments et étapes rapportés par les récits d'Ulysse, on peut analyser les étapes de son voyage et tenter de dresser une cartes de son voyage de retour - et même en fait plusieurs cartes différentes, au moins trois suivant les hypothèses principales.

Au chant V, le narrateur montre Ulysse chez la nymphe Calypso (dont le nom ambigu signifie à la fois "abri" et "cachette"), pris par un violent "désir du retour". Les dieux dans l'Olympe décident d'aider Ulysse dans son entreprise et incitent Calypso à l'aider. Ils construisent un bateau et Calypso donne à Ulysse des vivres. Après une violente tempête, il arrive dans une île et s'endort, nu, caché dans un buisson. Au chant VI, il est éveillé par des jeux de jeunes filles venues faire la lessive. La moins timide d'entre elles, Nausicaa, comparée à Artémis chasseresse, lui donne des vêtements et lui indique comment se rendre à la ville et au palais de son père, le roi Alcinos.

Chez les Phéaciens, parmi les rituels d'hospitalité, on fait chanter l'aède Démodocos, et pour le public de l'Antiquité comme pour nous, c'est un peu comme la Suite de l'Iliade (l'aède chante dans deux Èpisodes différents d'abord la Querelle d'Ulysse et d'Achille, puis l'Èpisode du Cheval de Troie).

Les récits d'Ulysse et les 14 étapes du voyage

Les récits d'Ulysse commencent au chant IX de l'Odyssée ; on peut compter les étapes en notant l'enchaînement entre le récit par Démodocos de l'épisode du Cheval, l'émotion provoquée chez Ulysse par ce récit, et son propre récit (Troie : point de départ implicite du voyage).

  1. chez les Cicones, IX, 1-61
  2. chez les Lotophages mangeurs díOubli, 62-104
  3. les Cyclopes, 105-461
  4. dans l'île d'Éole, maître des vents, X,1-79
  5. chez les géants Lestrygons, X, 80-132
  6. dans Aiaiè, l'île de la magicienne Circé, X, 133-574
  7. chez les Cimmériens, pays qui ne voit pas le Soleil : entrée des Enfers (chant XI en entier)
  8. retour chez Circé, XII, 1-164
  9. passage près des Sirènes, XII, 165-200
  10. Charybde et Scylla, XII, 201-259
  11. 'île du Soleil, XII, 260-390 : le festin impie fait par les compagnons d'Ulysse avec les boeufs du Soleil, animaux sacrés auxquels Circé avait recommandé de ne pas toucher, provoque la colère du dieu qui déclenche une tempête dont Ulysse est seul à réchapper. Après 10 jours, il arrive
  12. chez Calypso, et interrompt son récit car il a déjà raconté aux Phéaciens son séjour chez "la nymphe bouclée".
Si Troie est le point de départ du voyage et l'île de Calypso la douzième étape de son voyage, Schérie, l'île des Phéaciens est la treizième, et Ithaque, terme qui sera atteint au chant XII, la quatorzième. Le navire magique des Phéaciens y ramène Ulysse endormi ó sans rames ni gouvernail ó au chant XII en une nuit. Au début du chant XIII, après s'être éveillé sans reconnaître ni son pays ni la déesse Athéna travestie qui le mystifie ironiquement, il passera par une série d'épisodes de reconnaissances, autre partie de l'Odyssée. Quant aux Phéaciens, le texte semble suggérer qu'il s'agit d'un pays qui n'existe plus et n'a laissé aucune trace : un oracle leur avait prédit que leur pays serait enfoui sous une montagne et le navire magique qui a amené Ulysse est transformé en rocher au moment où il a déposé son passager endormi et les cadeaux que les Phéaciens lui ont offerts. L'Odyssée est mystérieusement ouverte sur un autre voyage d'Ulysse après son voyage de retour, par la prédiction de Tirésias au chant XI : il devra repartir, un aviron sur l'épaule, et quand il arrivera dans un pays qui ne connaît pas la mer, où les gens prendront son aviron pour une pelle à vanner, il faudra planter l'aviron en terre et offrir au dieu Poséidon un sacrifice de purification... Cette ouverture sur l'avenir, d'autres voyages et d'autres aventures, à son tour donné naissance à d'autres textes, parmi lesquels les Voyages de Télémaque de Fénelon et l'un des plus beaux poèmes de Séféris.

Voyages d'Ulysse

Voyages d'Ulysse

Nouveauté

Vous pouvez visiter le journal d'actualités : http://homerica.msh-alpes/wordpress

Site hébergé par http://www.msh-alpes.fr - @homerica - Evolution du site par l'Association Champollion (2011) - Affichage adapté sous Firefox 4