Université Stendhal MSH-alpes : Maison des Sciences de l'Homme CNRS

Cratère corinthien


Paris, Louvre E 638 ©
RMN - H. Lewandowski
Cliquer sur l'image pour l'aggrandir
Cratère corinthien, provenant de Caeré 570-560 av. J.-C.




Description, identification


Paris, Louvre E 638 © RMN
- H. Lewandowski
Que de personages pour le décor de ce beau cratère polychrome! Un défilé? Une procession? La diversité des participants et des attitudes nous invite plutôt à voir ici un rassemblement : des hommes, armés pour la plupart, des femmes, un char, un attelage, avec, à gauche, deux personnages un peu différents, plus âgés, plus statiques, faisant face à l'ensemble du groupe.

Comme chacun des nombreux participants de cette scène, ils sont désignés par des inscriptions en caractères corinthiens : ce sont Priam et Hecube (Priamos et Hekaba), roi et reine de Troie. En face d'eux, leur fils, Hector, est debout vers la gauche, en tête du contingent troyen.
Quelle est la circonstance qui peut ainsi rassembler, plutôt solenellement, tous ces personnages?

Éléments de commentaire

En réalité, notre image ne correspond précisément à aucun passage de l'Iliade. Dans le poème homérique, Hector est une fois, seul, en présence de sa mère : au chant VI, lorsque s'étant absenté un moment du combat il rencontre successivement plusieurs personnes de son entourage, en particulier Helène et Andromaque, dans une conversation qui sonne comme une scène d'adieux ; au chant XXII, Priam et Hécube sont ensemble sur les remparts et exhortent leur fils, seul dans la plaine, à rentrer dans la ville. Ce n'est donc pas une référence littéraire ponctuelle qui pourrait rendre compte de notre image (voir).
En revanche, elle entre dans une catégorie iconographique riche de significations. Le thème du " départ du guerrier " peut soit être traité de manière anonyme, soit être personnalisé par des noms mythologiques.
Il est intéresant de comparer le traitement de ce thème sur notre vase corinthien et sur les vases attiques; sur le cratère, Hector est désigné comme le prince de Troie accompagné de tout un contingent; les vases attiques, le plus souvent, limitent le nombre des personnages aux quelques protagonistes essentiels.

Bibliographie

Lissarrague 1999, p.84 sq.

Nouveauté

Vous pouvez visiter le journal d'actualités : http://homerica.msh-alpes/wordpress

Site hébergé par http://www.msh-alpes.fr - @homerica - Evolution du site par l'Association Champollion (2011) - Affichage adapté sous Firefox 4