Université Stendhal MSH-alpes : Maison des Sciences de l'Homme CNRS

L'aristocratie et le cheval

Ce ne sont plus les rois dans les cités fortifiées, mais les grands propriétaires fonciers nobles qui caractérisent la Grèce au VIIIe s. av. J.-C.. Dans l'Iliade, nous sommes confrontés à l'image qu'ils se faisaient d'eux-mêmes et à leurs idéaux : le caractère chevaleresque dominait la société et la culture. Le cheval est en quelque sorte le signe distinctif de cette classe supérieure. Déjà auparavant, il occupait une place d'exception, ne travaillait pas dans les champs comme animal de trait, mais tirait les chars de combat, aussi bien à la cour que pour le culte. Suite à un changement de technique de combat qui remplaça les chars par des combattants à cheval, puis par des cavaliers, on lui accorda de plus en plus d'importance. L'élevage de chevaux était un privilège de cette classe féodale, "nourricière de chevaux " était un attribut fréquent pour la région par exemple de la Troade ou de la Thessalie. Poséidon, créateur du cheval, est vénéré sous le nom d'Hippios et Athéna, protectrice de l'élevage de chevaux et des pâturages, sous le nom d'Hippia. La victoire la plus importante à remporter lors des compétitions à Olympie était l'attelage à quatre chevaux.
Il n'est donc pas étonnant de retrouver, précisément à Olympie, parmi les quelques 4000 statuettes d'animaux en bronze provenant de toutes les régions de Grèce, qui y furent consacrées, une large majorité de chevaux, la plupart du temps sous forme de statuette unique (1) et plus rarement comme ornement de trépied. Le statut social du défunt est évoqué par la présence, dans la tombe, d'une statuette en terre cuite représentant un cavalier (2). La magnifique fibule de Thessalie, servant autrefois d'objet d'accompagnement funéraire, indique déjà, seulement par sa taille, l'importance de la femme qui l'a possédée.

1 Petit cheval corinthien en bronze Inv. 150 – L 7,2 cm. – provient d'Élis, style géométrique tardif, vers 730 av. J.-C. – Exposition de Tübingen sur l'Antiquité. Tübingen 1962, 46 N° 188 pl. 3.
2 Cheval béotien en terre cuite avec son cavalier Inv. 5662. – L 13,2 cm. – Archaïque, milieu du VIe s. av. J.-C. – Exposition de Tübingen sur l'Antiquité. Tübingen 1962, 21 N° 45.
3 Fibule thessalienne Inv. 65.162. – L 12,2 cm. Angle inférieur avant et épingle avec spirale manquante, trou dû à la corrosion, plaque à la base de l'arc collée. – A. cheval marchant vers la droite, trois oiseaux aquatiques. B. lion marchant vers la droite, quatre oiseaux aquatiques. – Vers 720 av. J.-C. – H.-V. Herrmann dans : Praestant Interna. Brochure commémorative U. Haussmann (1982) 248 ff. pl. 55-56. 57,4 pl. 1.3.

Nouveauté

Vous pouvez visiter le journal d'actualités : http://homerica.msh-alpes/wordpress

Site hébergé par http://www.msh-alpes.fr - @homerica - Evolution du site par l'Association Champollion (2011) - Affichage adapté sous Firefox 4