Université Stendhal MSH-alpes : Maison des Sciences de l'Homme CNRS

Les conquérants mycéniens de Troie

À l'époque du Bronze récent, dite période de l'helladique récent (v. 1600-1100 av. J.-C.), la civilisation mycénienne, qui fut la première grande civilisation européenne sur le continent s'épanouit en Grèce. De magnifiques constructions de palais et de forteresses d'architecture cyclopéenne, une langue, une culture ainsi qu'une religion communes témoignent d'alliances de petits états sous la direction de souverains indépendants, se regroupant pour former une confédération souple d'États. Comme Homère le dit dans son Catalogue des vaisseaux, ces souverains accompagnés de leurs partisans arrivèrent de toutes les régions de Grèce afin d'attaquer Troie et d'aider Ménélas, roi de Sparte, à reconquérir la Belle Hélène ; son frère Agamemnon, le " roi des rois ", souverain de Mycènes, dirigeait les armées.
Les épopées homériques, l'Iliade et l'Odyssée, datant de la fin du VIIIe s. av. J.-C., reflètent en de nombreux passages la situation mycénienne antérieure d'environ 500 ans, ce qui concorde bien avec une destruction de Troie vers 1250 av. J.-C. ; bien des épisodes et bien des exploits doivent avoir été transmis d'une période à l'autre par tradition orale. On peut, du point de vue archéologique, comprendre l'époque mycénienne à Troie, grâce, notamment, à des découvertes de céramiques. Des récipients mycéniens, comme des coupes à pied décorées de spirales (1) ou des vases à anses découverts à Troie VI furent les pièces déterminantes pour Wilhelm Dörpfeld qui reconnut dans cette ville celle chantée par Homère. Schliemann avait déjà remarqué que ces vases qu'il connaissait de Mycènes, de Troie mais aussi d'Égypte devaient être importés de Grèce, témoignant ainsi des liaisons commerciales étendues des Mycéniens. Le décor figuré des vases, tout comme la forme des idoles (2), sont, la plupart du temps, fortement stylisés. Les représentations d'hommes, de préférence conduisant un attelage, sont très rares sur les vases (3) ; il faudra attendre, depuis la chute du monde mycénien au XIIe s. av. J.-C., l'époque d'Homère pour que les êtres humains soient de nouveau représentés dans des scènes.

1 Coupe à pied Inv. S./10 820. H 20,5 cm. – helladique récent III A 1-2, XIVe s. av. J.-C. – CVA Tübingen (2) pl. 4,6.
2 Idole féminine dite en phi, Inv. 7221 (O.Z. 21). – H 7,2 cm. – Mycènes, helladique récent III B, XIIIe s. av. J.-C. – Inédit.
3 Fragment de cratère Inv. S./10 1467. – H 5,7 cm. – interprétation incertaine des deux lignes parallèles au-dessus de l'épaule du personnage de gauche : rênes, lances ? – helladique récent III C 1, début XIIe s. av. J.-C. – E. Slenczka, céramique mycénienne à figure peinte de Tirynthe (Tirynthe VII, 1974) 68. 144 Pl. 45.1. CVA Tübingen (2) Tat. 5,5.

Nouveauté

Vous pouvez visiter le journal d'actualités : http://homerica.msh-alpes/wordpress

Site hébergé par http://www.msh-alpes.fr - @homerica - Evolution du site par l'Association Champollion (2011) - Affichage adapté sous Firefox 4